Logo CFG Header

par Abbas Aroua

Dans un hôpital universitaire sérieux, il est difficile d'imaginer l'absence d'un des trois piliers du bon fonctionnement d'un établissement de santé : la pratique, la formation et la recherche dans le domaine de la médecine et des sciences de la santé. De nombreux autres domaines de l'activité humaine suivent le même schéma pour améliorer l'accumulation des connaissances, la gestion et le partage des connaissances et les connaissances dans la pratique. La consolidation de la paix, l'équivalent de la médecine en « santé sociale », profite grandement de ce dispositif pour améliorer ses approches et ses outils, être plus efficace et avoir un impact plus important. En fait, le développement des études sur la paix au cours des sept dernières décennies était fondé sur la triade « pratique-formation-recherche ».

La pratique ouvre de nouvelles voies de recherche et offre aux chercheurs de nouvelles idées et de nouveaux thèmes à explorer ainsi que des matières premières précieuses exploitables provenant du terrain. Cela les empêche de tourner en rond et d'investiguer ce qui a déjà été exploré.

La recherche a diverses fonctions dans ce processus : lorsqu'elle est orientée vers la pratique, actionnable, elle informe la pratique : elle aide à analyser le conflit, à comprendre le contexte, à élaborer la meilleure stratégie d'intervention et à concevoir le processus de paix le plus efficace. Lorsqu'elle est axée sur la théorie, il aide à formaliser les enseignements tirés de la pratique pour améliorer la base de connaissances dans le domaine de la consolidation de la paix. Lorsqu'elle est orientée vers les politiques publiques, elle aide à développer les messages de promotion de la paix les plus efficaces à l’adresse des décideurs politiques et autres influenceurs.

Practice Research Training frLe résultat d'une recherche solide permet d'améliorer les programmes utilisés pour la formation et le renforcement des capacités. Il aide à mettre à jour les méthodes pour pouvoir faire face à de nouvelles situations et à des problèmes émergents.

Les programmes améliorés dotent les stagiaires d'outils théoriques efficaces pour effectuer, dans leurs fonctions d'acteurs de la paix, une pratique factuelle sur le terrain.

Et la boucle continue encore et encore.

Depuis sa création en 2002, CPI a placé la triade « pratique-formation-recherche » au cœur de son action. CPI a appris que pour que cette boucle fonctionne efficacement et produise des résultats innovants dans la consolidation de la paix, la recherche doit être adaptée à la mission et aux besoins de l'organisation de la paix, la formation doit être adaptée au profil des stagiaires et la pratique doit être sensible au contexte.

L'absence d'une des trois composantes de cette combinaison magique, « pratique-formation-recherche », prive l'organisation de la paix d'une dimension importante de la promotion de la paix et l'empêche de bénéficier d'une puissante synergie capable de booster l'impact de l'action des organisations de la paix sur le terrain.