Logo CFG Header

The views and perspectives contained in these Blogs are from individual contributors and external sources, and do not necessarily reflect the opinions or position of the Cordoba Peace Institute - Geneva. The links are neither intended as an endorsement of particular publications nor the only source for the updates, but to connect to information in the public domain, for those interested in background or further details.

Parti à 95 ans, Stephane Hessel aura eu une vie remplie. De sa naissance le 20 octobre 1917 à Berlin à son décès le 26 février 2013 à Paris, il aura vu la guerre et ses affres, la résistance, la déportation et la détention avant de se dédier à la cause des droits de l’homme.

Diplomate à l’ONU dès 1948, impliqué activement dans la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l’homme, il aura été tout sauf un fonctionnaire onusien ordinaire comme les milliers qui occupent à longueur de journée les bureaux, les cafétérias et les salons feutrés des Palais des Nations.

Stephane Hessel aura bien résumé son combat dans son « Indignez-vous ! » et décrit sa vie dans sa belle formule : « C’est moi qui ai vécu et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui » (rapporté par Alain Beuve-Méry dans Le Monde du 28 février 2013).

Abbas Aroua
1 mars 2013