Appel à candidature: Etude sur l'interaction entre la religion, la politique et le processus de paix au Mali

APPEL À CANDIDATURE

Etude sur l'interaction entre la religion, la politique et le processus de paix au Mali

1. Projet : étude sur la religion, la politique et le processus de paix au Mali

La Fondation Cordoue de Genève (FCG), dans le cadre de son programme Sahel, recevant des fonds du Département fédéral des affaires étrangères de Suisse (DFAE) et travaillant en partenariat avec ce dernier, a commandé une étude dans le but d'acquérir et de partager une compréhension détaillée des liens et interactions entre religion, politique et processus de paix pour le cas spécifique du Mali. A cette fin, elle recrute un/e expert/e / chercheur.

Cette étude permettra :

  • de mieux comprendre le rôle de la religion et des acteurs religieux dans la sphère politique malienne, dans les conflits armés et dans le processus de paix, dans une perspective de transformation de conflits ; et
  • d'identifier des opportunités d'engagement pour la politique de paix de la Suisse et la FCG en lien avec la dimension religieuse des conflits et du processus de paix.

En ce qui concerne les liens entre dimension religieuse et conflits, l'étude portera à la fois sur les conflits dans le nord du Mali et dans le Mali central. Des opportunités d'engagement pourront être identifiées pour le Mali dans son ensemble, et/ou de façon différenciée pour un ou plusieurs espaces géographiques et culturels spécifiques.

2. Objectifs de l'étude

L'expert/e est mandaté/e afin de couvrir les thèmes suivants :

Objectif 1 : comprendre le rôle de la religion et des acteurs religieux dans la sphère politique malienne, dans les conflits armés et dans le processus de paix, dans une perspective de transformation de conflits :

  • Effectuer un mapping des acteurs religieux et des acteurs politiques à référence religieuse, et réaliser une analyse du paysage religieux malien, y compris concernant l'état des tensions entre groupes et courants religieux ;
  • Identifier le rôle des acteurs religieux et des acteurs politiques à référence religieuse, ainsi que la place de la dimension religieuse dans les conflits armés au Mali, notamment au nord et dans le centre du pays ;
  • Evaluer le rôle et la contribution des acteurs religieux, notamment musulmans, dans le processus de paix en cours et dans la politique malienne dans une perspective de transformation de conflits ;

Objectif 2 : identifier des opportunités d'engagement en lien avec la dimension religieuse des conflits et du processus de paix :

  • Identifier les stratégies que les acteurs religieux mettent (ou pourraient mettre) en place afin de renforcer le processus de paix malien ; identifier les ressources nécessaires à ces acteurs pour mettre en œuvre ces stratégies ;
  • Evaluer la pertinence d'un éventuel dialogue inter ou intra-religieux, en prenant en compte l'état des tentatives existantes, et/ou les leçons des tentatives passées ;
  • Evaluer la pertinence de la religion comme point d'entrée pour lancer ou renforcer le dialogue politique et inter-/intra-communautaire afin de contribuer à la transformation des conflits, dans le nord et dans le centre ;
  • Identifier des points d'entrées pour un engagement avec des acteurs politiques à référence religieuse ;
  • Effectuer un mapping des initiatives existantes en lien avec les acteurs religieux (p.ex. projets de dialogue), notamment ceux qui sont soutenus par des acteurs externes (p.ex. projets sur les mécanismes traditionnels/endogènes de résolution des conflits, de valorisation du rôle des qadi)

3. Activités

  1. Missions de terrain (15 jours), à Bamako et éventuellement dans certaines régions : ces missions permettront de faire un mapping du paysage religieux malien et d'identifier le rôle que jouent les différents acteurs religieux dans le processus de paix à l'heure actuelle. Cette étude permettra, entre autres, d'actualiser les informations récoltées lors de la mission organisée au Mali en 2015.
  2. Travail documentaire (2 jours), qui permettra de faire l'état des lieux des recherches et études récentes dans ce domaine.
  3. Sur la base des missions et du travail documentaire, production d'un document analytique (4 jours) : ce dernier répondra aux objectifs énoncés plus haut, et permettra de dégager des pistes sur une synergie facilitant le travail en commun des acteurs religieux, afin de contribuer au processus de paix malien.
  4. Présenter (1 jour) la méthodologie et l'avancement de l'étude dans le cadre de la prochaine Plateforme Sahel (IV).

Total : 22 jours estimés de travail.

4. Livrables

Deux produits devront être livrés par l'expert/e :

  • Un document analytique consignant les résultats de l'étude : le document devra faire maximum vingt (20) pages (en français, police : Times New Roman, taille 12, espace simple), notes de bas de page, annexes, et bibliographie exclues ; ainsi qu'un executive summary de deux (2) pages.
  • Une présentation orale des résultats à l'intention des représentants de la FCG et du DFAE.

5. Compétences requises

Le consultant doit avoir de très bonnes connaissances du paysage religieux malien et du processus de paix au Mali ; il doit maîtriser les outils de la transformation de conflits ;
L'impartialité et de très bonne capacités analytiques sont des qualités nécessaires pour ce poste ;
La maîtrise du français est nécessaire ; la maîtrise de l'arabe est fortement encouragée.

6. Documents à fournir

  • Un CV ;
  • Une lettre de motivation développant une esquisse d'approche quant à l'étude commandée ;
  • Les copies des certificats universitaires/diplômes ;
  • Deux références ;
  • Un exemple d'une publication liée au thème de l'étude.

7. Organisation et calendrier

Date limite de soumission des candidatures 4 avril 2017
Sélection des candidats 12 avril 2017
Démarrage de l'étude de terrain Mi-avril 2017
Présentation de l'avancement du travail et de la méthodologie Sahel IV
Dakar, 2-4 mai 2017
Soumission de la première analyse (draft) Fin-mai 2017
Commentaires et retour de la FCG et du DFAE Mi-juin 2017
Soumission du papier final Fin-juin 2017

Le chercheur travaillera en collaboration avec le Conseiller en sécurité humaine basé à Bamako (DFAE) et en coordination avec la Fondation Cordoue de Genève à travers son représentant désigné pour ce projet.

8. Financement et transfert de fonds

Le travail sera rémunéré à hauteur des taux standards utilisés par la FCG pour un poste de chercheur consultant. Pour plus d'informations, vous pouvez contacter la FCG à l'adresse suivante : This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it

9. Soumission des candidatures

Les candidats intéressés sont priés d'envoyer les documents requis par email, avec comme objet du message « Etude sur la religion, la politique et le processus de paix au Mali », jusqu'au 4 avril 2017 à l'adresse suivante : This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it