Logo CFG Header
 

The North Africa Programme aims to contribute to the democratic transition and to the reduction of polarisation of the social fabric; with an emphasis on youth and women in Morocco. In Tunisia the projects are designed to contribute to citizen participation and inclusive political participation, which would support efforts for the prevention of violent extremism and a larger youth civic engagement.

The programme's main objective in Tunisia is to facilitate the adherence to a consensual framework on the country’s governance among political and civil society actors of different world views.

Promotion de la coexistence pacifique entre les acteurs politiques à visions du monde divergentes
Tunis, 3 mars 2017
Auteur: Slahedine Jourchi
Traduction de l'arabe : Khadidja Neggazi
Édition : Charlotte Mounier
Download the Report
 

Introduction

Atelier Tunis mars2017

En collaboration avec le Forum El Jahedh, la Fondation Cordoue de Genève a organisé en partenariat avec le desk Religion, Politique et Conflits (RPC) du Département fédérale des affaires étrangères suisse, un atelier le 03 mars 2017 à Tunis, sur le thème « religion et politique dans le contexte tunisien actuel ». Ce projet découle des recommandations des trois rencontres sur l’interaction du religieux et du politique dans la sphère publique, tenues en février – mars 2016 à Istanbul, et en septembre 2016 à Doha. L’objectif de cet atelier était de déconstruire la relation entre la religion et la violence politique en Tunisie afin d’identifier les racines des divergences qui mènent à la tension, dans la perspective de bâtir les bases du consensus autour des règles du jeu politique pour consolider la transition démocratique. Vingt-deux participants ont pris part à cet atelier ; certains sont des indépendants, d’autres appartiennent à des courants politiques à différentes références idéologiques, y compris des représentants de courants contradictoires politiquement et intellectuellement à l’instar de la gauche radicale face à des cadres de différentes tendances islamistes, ainsi que des personnalités politiques libérales, et d’autres d’obédience panarabiste nassériste.

Le représentant de la Fondation Cordoue a rappelé à l’ouverture de l’atelier les objectifs de la fondation et son engagement à soutenir la transition démocratique en Tunisie par la facilitation de la communication entre les forces séculières et islamistes. Dans ce contexte, il a exposé les différentes initiatives de la FCG en partenariat avec le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) suisse. Pour sa part, le président du Forum El Jahedh a souhaité la bienvenue aux participants, et a souligné l’importance du partenariat avec la FCG. Il a affirmé que le Forum est soucieux de dépasser la situation de polarisation qui domine l’atmosphère politique et culturelle en Tunisie, et a indiqué que la période actuelle implique d’encourager toutes les parties à entreprendre des révisions sérieuses et nécessaires en vue de créer un climat favorable à l’établissement d’une démocratie solide et forte. Le représentant de l’ambassade suisse en Tunisie a salué l’initiative et a exprimé le soutien du gouvernement helvétique à la démocratie tunisienne naissante.

Download the Report